Accueil > Lieux de Mémoire > Lieux de mémoire transfrontaliers
CatalanEspagnolFrançais Anglais
 

ESPACES DE MÉMOIRE DE LA GUERRE CIVILE ET DE L’EXIL ET LIEUX DE PASSAGE DE LA RETIRADA À TRAVERS LES PYRÉNEÉS DE GIRONA ET LE NORD CATALAN

 

La liste qui suit - non exhaustive mais représentative – est une description géographique par ordre alphabétique des espaces de mémoire de l’exil républicain dans les Pyrénées de Girona. Certains d’entre eux sont connus. Des milliers de personnes les visitent chaque année. Le Museu Memorial de l’Exili propose plusieurs itinéraires de l’exil pour des particuliers et des étudiants.

 

Il y a divers projets de signalisation de lieux de mémoire et de petits mémoriels relatifs a l'exil républicain espagnol à la Catalogne du Nord.

 

Le Memorial Democràtic et le Consell Comarcal de l'Alt Empordà, avec la collaboration dul MUME, ont signalisé dès 2009 divers lieux de mémoire de la guerre civile e l'exil à l'Alt Empordà sur le nom de Retirada i Camins de l'Exili de l’Alt Empordà.

 

Le Pays d'Art et d'Histoire Transfrontalier les Vallées Catalanes du Tech et du Ter (www.payspyreneesmediterranee.org) a un programme de difusion touristique et culturelle, dès 2013, du Patrimoine de Mémoire en Pays Pyrénées-Méditerranée sur l'exil républicain espagnol.

 

La zone environnante et les régions les plus proches du MUME sont, pour le seul fait d’avoir été le décor principal de l’exode républicain, un endroit particulièrement approprié pour la réalisation de différents itinéraires de visite, il s’agit, par conséquent, d’une zone d’expansion du projet muséographique du MUME.

 

En guise d’information, le Memorial Democràtic et le Conseil régional de l'Alt Empordà, avec la collaboration du MUME, ont signalisé une série d’espaces de mémoire de la Guerre civile et de l’exil dans l’Alt Empordà qui porte le nom de Retirada i Camins de l'Exili de l’Alt Empordà [Retirada et Chemins de l’Exil de l’Alt Empordà] (2009).

 

Agullana (Alt Empordà)

Col de la Manrella. Lieu de passage de la Retirada (1939)

Col de la Manrella. Monument à Lluís Companys (1981)

Mas Perxés (siège de la Generalitat et dépôt d’œuvres d’art)

École (siège ministériel)

Société « La Concòrdia » (hôpital provisoire)

Can Parellada (résidence du général républicain Vicente Rojo)

Can Bech (siège de l’état major républicain)

Can Bech de Baix (résidence ponctuelle de J. Negrín)

 

Signalisation du Memorial Democràtic (2009) et le bibliobús de la Institució de les Lletres Catalanes (1939)

 

Coll de Manrella                                                                                                           Mas Perxés

 

Albanyà (Alt Empordà)

Hostal de la Muga. Lieu de passage de la Retirada (1939) vers Custoja et Sant Llorenç de Cerdans

Voie d’accès très utilisée par la guérilla antifranquiste (maquis) entre 1939 et 1970

 

Argelaguer (Garrotxa)

Pla de Tapioles (Argelaguer - Tortellà). Champ d’aviation républicain

Lieu de passage de la Retirada (1939) vers Custoja et Sant Llorenç de Cerdans

 

Arles-sur-Tech (Vallespir)

Mémorial à la Retirada (1989)

Camps d’internement provisoires

 

Argelès (Roussillon)

Mémorial du Camp de concentration d’Argelès

Mémorial du cimetière des Espagnols

Château de Valmy (Association, Fils et Filles Républicains Espagnols et Enfants de l’Exode)

 

Banyuls-sur-Mer (Roussillon)

Monument aux évadés de France (1939 - 1945)

Col de Banyuls. Lieu de passage de la Retirada (1939)

 

Camprodon (Ripollès)

Lieu de passage de la Retirada (1939) vers Prats de Molló et Arles-sur-Tech

Torre Garcia, résidence ponctuelle de Negrín

 

Cantallops (Alt Empordà)

Col de l’Auleda et Col Forcat, vers Le Perthus. Lieu de passage de la Retirada (1939)

Mas Bell-lloc

Tranchées et système défensif franquiste de la Gran Guàrdia (1939 - 1945)

 

Capmany (Alt Empordà)

Bunkers du système défensif franquiste Organización Defensiva Pirineos (1939 - 1945).

 

Celrà (Gironès)

Champ d’aviation de Celrà-Bordils (le plus important avec celui de Banyoles, dans la province de Girona)

 

Céret (Vallespir)

Château d’Aubry (Passage du trésor artistique vers Genève)

 

Cerbère (Roussillon)

Mémorial de la gare SNCF (2005)

Mémorial du Col de Balitres (FFREEE, 2006)

Monument de l’Exil au Col dels Belitres (Memorial Democràtic, 2009)

 

Colera (Alt Empordà)

Pont des chemins de fer (objectif militaire franquiste pendant la guerre, 1936 - 1939)

 

Collioure (Roussillon)

Château-prison de Collioure (espace de réclusion politique 1939)

Tombe d’Antonio Machado

Résidence Quintana (Lieu de séjour d’A. Machado)

 

Coustouges (Vallespir)

Passage frontalier de 1939

Monument de la Retirada (1989)

 

Darnius (Alt Empordà)

Mas de Can Descalç

Mas Can Palau

Cal Sot

 

Elne (Roussillon)

Maternité suisse (1939 - 1942)

 

Esponellà (Pla de l’Estany)

Champ d’aviation républicain de Martís (Serinyà, Esponellà et Porqueres)

Refuge antiaérien des hangars (Centenys)

 

Espolla (Alt Empordà)

Col de Banyuls. Lieu de passage de la Retirada (1939)

Col de La Massana. Lieu de passage de la Guerre et de la Retirada (1936 - 1939)

Monument aux maquisards Celedonio García Casino « Celes » et Enrique Martínez Marín « Quique » du groupe de Facerias, morts le 26 août 1949 au Col de la Dona Morta (cimetière municipal)

 

Col de Banyuls

Figueres (Alt Empordà)

Château de Sant Ferran (Espace militaire qui a été partiellement bombardé en 1939 / Dépôts d’art pendant la Retirada / Siège de la dernière réunion des Corts républicaines)

Monument de la rue La Jonquera (2009)

Champ d’aviation républicain de Figueres-Cabanes

Refuges antiaériens (Place du Gra, Teatre Jardí, etc.)

Bombardements pendant la guerre et la Retirada (objectif militaire / 230 morts)

Centre d’organisation de l’entrée des Brigades internationales (1936 - 1938)

Centre de classification et de distribution de prisonniers (La Carbonera, 1939 - 1942)

Monument aux morts de la guerre (cimetière municipal)

Monument aux morts de l’Empordà dans les camps de concentration nazis (cimetière municipal)

 

Château de Sant Ferran

Fortià (Alt Empordà)

Ferme – école de Fortianell (refuge pour enfants évacués de Madrid et siège de formation et d’instruction de brigadistes internationaux pendant la guerre)

 

Garriguella (Alt Empordà)

Champ d’aviation Vilajuïga-Garriguella.

Mémorial franquiste-allemand (1939). Plaque commémorative de l’aviateur allemand de la Légion Condor FriedrichXato. Windemuth, abattu le 6 février 1939 sur le champ de Garriguella par le pilote républicain Josep Falcó, qui pilotait un

Bunkers et systèmes défensifs franquistes (1939 - 1945)

 

Girona (Gironès)

Refuges antiaériens (Jardí de la Infància, place Poeta Marquina, etc.)

Lieu de passage de la Retirada (1939)

Prison franquiste du Séminaire

Monolithe franquiste (commémoration du « Primer Caído » (Premier soldat tombé), rue Heroïnes de Santa Bàrbara)

Monument franquiste de la Place Diputació (actuellement retiré)

Monument franquiste à la IVe Division Navarre (1945, cimetière municipal)

Mémoriaux franquistes en souvenir des « Caídos por Dios y por la Patria » (Soldats tombés pour Dieu et pour la Patrie) (cimetière municipal)

Monument aux morts de Girona pour la répression franquiste (fosse commune / cimetière municipal)

Monument aux morts de Girona dans les camps de concentration nazis (cimetière municipal)

 

La Jonquera (Alt Empordà)

Passage frontalier du Col du Perthus. Principal lieu de passage de la Retirada (1939)

Museu Memorial de l’Exili (MUME)

Bunkers et systèmes défensifs franquistes (1939 - 1945)

 

Lamanère (Vallespir)

Col de Malrem (Beget). Lieu de passage de la Retirada (1939)

Chemin du Col de Malrem

La Tallada (Baix Empordà)

Champ d’aviation républicain de Canet

 

La Vajol (Alt Empordà)

Mina d’en Negrín (1937)

Col de Lli. Lieu de passage de la Retirada (1939)

Can Barris (Siège de la présidence de la République pendant la Retirada)

Mémorial de la Generalitat (1979 et 1989)

Mémorial de l’Amicale de Mauthausen (1986)

Mémorial de la Fondation Sabino Arana (2001)

Monument à l’Exil (2000)

 

Col de Lli

Le Barcarès (Roussillon)

Monument du camp d’internement du Barcarès (consacré aux forces étrangères engagées dans la Deuxième Guerre mondiale en 1939)

 

Le Boulou (Roussillon)

Gare des chemins de fer (Lieu de départ des femmes et des enfants vers le centre et le nord de la France)

Dépôt d’armement et de véhicules de l’armée républicaine (1939)

 

Le Perthus (Vallespir)

Passage frontalier 1939

Château Belleguarde (Hôpital provisoire 1939)

Terrain de football (dépôt d’armement 1939)

Monument de la Retirada (2006)

 

Les Illes (Maureillas-Las Illas, Vallespir)

Passage frontalier depuis le Col de Lli (La Vajol). Lieu de passage de la Retirada (1939)

Mémorial des lutteurs pour la République

Hostal des trabucaires – Mémorial sur le passage des présidents Azaña, Companys et Aguirre

 

L’Escala (Alt Empordà)

Bombardement avec 15 morts pendant la Retirada (23 janvier 1939)

Bunkers et systèmes défensifs franquistes (1939 - 1945)

 

Llançà (Alt Empordà)

Casa Marly (refuge libertaire pour enfants pendant la guerre ; Colònia Ascaso-Durruti)

Lieu de passage de la Retirada (1939)

Bunkers et systèmes défensifs franquistes (1939 - 1945)

 

Llers (Alt Empordà)

Explosion d’arsenaux pendant la Retirada républicaine (1939)

 

Maçanet de Cabrenys (Alt Empordà)

Passage frontalier par les Salines et Tapis vers Céret et Coustouges. Lieu de passage de la Retirada (1939)

Mémorial aux maquisards morts au Mas de la Costa le 7 avril 1950, Miguel Montané Escalas et Joan Platé Verges (cimetière municipal)

 

Molló (Ripollès)

Passage frontalier (Col d’Ares et Col Pregon). Lieu de passage de la Retirada (1939)

 

Mont-Louis (Conflent)

Château-prison. Camp d’internement pour la 26e Brigade

 

Olot (Garrotxa)

Dépôts d’art catalan pendant la Retirada. Lieu de passage de la Retirada (1939)

Monument franquiste de la Creu del Triai (1940)

Monument franquiste aux « Caídos por Dios y por la Patria » (Soldats tombés pour Dieu et pour la Patrie) au cimetière d’Olot (1941)

 

Palol de Revardit (Pla de l’Estany)

Mas Borrell (Lieu de refuge des embusqués)

La Roca dels capellans (Lieu de refuge d’embusqués, d’abord surtout de prêtres et de personnes du secteur de la droite, puis de jeunes déserteurs de l’armée républicaine)

Mas Clarà de la Mota (Embuscade au maquisard Francesc Sabaté Llopart, « Quico », 1959)

 

Peralada (Alt Empordà)

Castell de Peralada (Dépôts d’art et siège de la Présidence de la République pendant la Retirada)

 

Perpignan (Roussillon)

Fosse commune du Cimetière de l’Ouest

Monument à Lluís Companys au Cimetière de l’Ouest

Les Haras (camp d’internement et de transit de réfugiés)

 

Pont de Molins (Alt Empordà)

Barranc de Can Tretze, entre Pont de Molins et Les Escaules (assassinat de l’évêque de Téruel, Anselmo Polanco et d’autres dirigeants militaires de Téruel et de 40 prisonniers italiens par les forces républicaines qui se repliaient vers la frontière)

Monument franquiste du Barranc de Can Tretze (construit par des prisonniers de guerre républicains, 1940)

 

Port-Bou (Alt Empordà)

Passage frontalier vers Cerbère. Lieu de passage de la Retirada (1939)

Gare internationale de chemin de fer

Monument de l’Exil (Memorial Democràtic, 2009)

Monument franquiste à la IVª Division de Navarre (1945 – signalisé en 2009)

Bunkers et systèmes défensifs franquistes (1939 - 1945)

 

Signalisation du Memorial Democràtic au Col des Belitres et du village de Portbou  (2009)

Sculpture intallation Passages - Dani Karavan (Cimetière de Portbou, 1994)

Port-Vendres (Roussillon)

Monument au cimetière (en souvenir de vaisseaux hôpitaux et des réfugiés qui y sont morts)

 

Prades (Conflent)

Résidence de Pau Casals et de Pompeu Fabra

 

Prats-de- Molló (Vallespir)

Passage frontalier du Col d’Ares. Lieu de passage de la Retirada (1939)

Mémorial del Col d’Ares (Prats Endavant, 2002)

Camps d’internement provisoires de 1939 (Camp de Vacances, Camp du Cendrou, École, etc.)

Momument de la Famille Gracia, symbole de l’exil (cabane de bergers ; Prats Endavant, 2008)

 

Memorial de l'exil au Col d'Ares et Memorial des combattants republicains au cimetière de Prats de Molló

 

Puigcerdà (Cerdagne)

Passage frontalier de la Guingueta d’Ix. Lieu de passage de la Retirada (1939)

Camp d’internement provisoire d’Osséja (Cerdagne)

 

Py et Mantet (Conflent)

Passage frontalier depuis Camprodon et Setcases. Lieu de passage de la Retirada (1939)

 

Rivesaltes (Roussillon)

Mémorial du Camp de Rivesaltes (en construction, 2013-15)

Camp d’internement (1941 - 1942)

 

Saint-Cyprien (Roussillon)

Monument à Lluís Companys

Mémorial de l’ancien camp d’internement (1982)

Mémorial du Cimetière du camp d’internement

 

Saint-Laurent-de-Cerdans (Vallespir)

Camp d’internement provisoire 1939

Musée d’arts traditionnels (partiellement consacré à la Retirada)

Chapelle de Sainte-Marie de la Chance (Lieu de refuge d’exilés)

Monument à la Retirada (1997)

 

Memorial à la Retirada (1997)

Sant Miquel de Campmajor (Pla de l’Estany)

Santuaire du Collell (XVIe – XXe s.) (centre d’instruction militaire confisqué depuis 1936 et prison d’internés fascistes, nommée « Preventori L », avec jusqu’à 1 300 internes, depuis 1938)

Mémorial franquiste commémoratif de l’assassinat de 48 prisonniers le 30 janvier 1939 (des agents du SIM mitraillèrent 50 prisonniers, deux réchappèrent, Jesús Pascual et Rafael Sánchez Mazas)

Mémorial franquiste commémoratif de la mort de Peter Ernst Harald Ullman Ekwall (1940)

Mas Les Carreres (Lieu de refuge, jusqu’à l’arrivée des franquistes, de Jesús Pascual, que relata les faits dans « Yo fui asesinado por los rojos » [Je fus assassiné par les Rouges], publié en 1981)

 

Vidreres (Selva)

Champ d’aviation et refuge antiaérien de Can Vall-llosera

 

Vilajuïga (Alt Empordà)

Lieu de passage de la Retirada (1939)

Champ d’aviation pendant la Guerre civile (Garriguella-Vilajuïga)

Hôtel d’enfants réfugiés de Madrid pendant la Guerre civile (Gran Hotel Central)